Rechercher dans ce blog

12 déc. 2017

Remise des Prix Littéraires LEA 2017 par Les Editions Abordables.




PRIX LITTÉRAIRES LEA 2017
QUI SERONT LES HEUREUX GAGNANTS ?


Découvrez les 3 nominés dans chaque catégorie :

Catégorie "Roman historique"

Les épines de l’aube de Mila LAMDANI
Le Médaillon d’émeraude d’Anne-Sophie LE BRIS
Itinéraire d’un pied blanc, gris, noir de Régis WIDEMANN

Catégorie "Essai et nouvelles"

Point à la ligne de Fabienne VINCENT-GALTIE
La trace des sentiments de Catherine GRIMME
Premier concert de Jacques BORSARELLO
Un mois de contes de Christophe BLANQUIE

Catégorie "Roman contemporain"

Syndrome O de Bénédicte VIDOR-PIERRE
Un clair matin d’avril d’Elisabeth GODON
Trois sonates pour un sourire de Céline WILLOCQ et Yannick GIROUARD
Heureux et alors ? de Michel BOSC
Qui parle ? de Frédéric CHATOUX
La Cabane de Philippe LECLERCQ

Mais aussi

Catégorie "Premier ouvrage"
&
Catégorie "Prix Spécial du Jury"

Pour en savoir plus : ICI

Je souhaite bonne chance à tous les auteurs et à ce soir pour les résultats !

Sonia

22 oct. 2017

"Tout va bien se passer" de Sylvie Noel - son premier roman sentimental

Chers lecteurs,

Déjà auteure de trois romans fantastiques "Je suis l'Alpha", "Je suis l'Oméga - Renaissance" et "Je suis l'Epsilon - Espérance", Sylvie Noel - auteure auto-éditée - s'est essayée au roman sentimental en écrivant son premier roman "Tout va bien se passer".

J'ai souhaité lire le roman de Sylvie parce que j'étais curieuse de découvrir sa plume et son style. N'étant pas fan de romans fantastiques, je n'avais encore jamais eu l'occasion de lire un de ses romans. Avec "Tout va bien se passer", c'est chose faite.

Ce que j'ai aimé dans ce roman, c'est le réalisme et l'approche que l'auteure a donné aux personnages. Raconté à la première personne, l'auteure arrive à nous plonger dans la vie des personnages comme si nous faisions parties de leur cercle. La plume est fluide et les dialogues sont hyper bien menés. On se prend au jeu très rapidement, on s'y croirait presque. J'ai aimé également les relations entre les garçons et les filles, les "je t'aime, moi on plus" et tout cela sans vice et sans vulgarité aucune et ça, ça fait du bien !

Même si "Tout va bien se passer" n'est pas le genre de roman que j'aurai lu spontanément, j'ai été agréablement surprise et peut-être, je dis bien peut-être qu'il ne sera pas le dernier. Cela dit, je suis encore très loin à sauter le pas pour lire de la SF ou du fantastique. 

Dans tous les cas, je le recommande vivement. 

Mais qui est Sylvie Noel ?

J'ai rencontré Sylvie tout simplement dans les allées du Salon du Livre 2017 et c'est tout naturellement que nous avons passé la journée ensemble et celle d'après. Puis nous nous sommes revues lors d'une séance de dédicace lors "Des marchés de l'auto-édition" à Maisons-Alfort.

Sylvie a une énergie communicative et n'hésite pas à entrer en contact avec ses lecteurs. C'est une femme charmante que l'on doit connaître absolument.

A  NOTER : Sylvie sera en SEANCE DE DEDICACE samedi 18 novembre 2017.
Pour en savoir plus : ICI

Résumé de "Tout va bien se passer" de Sylvie Noel

Un mariage… En général c’est une bonne nouvelle, non ? Un moment sympa, une fête, une ambiance géniale ? C’est comme ça normalement, non ?
Alors pourquoi celui de Maggy, ma meilleure amie, part en vrille dès qu’on avance un peu dans l’organisation ? Et les problèmes, ça se déplace en troupeau ! La liste est longue ! Sans compter ce crétin de William, égocentrique, arrogant et… meilleur ami du marié ! Ce type me donne envie de vomir.
Et où est passé le futur marié ? Disparu, envolé, le jour du mariage.
Si je suis dans un cauchemar, je veux me réveiller tout de suite.
Mais je vais prendre en main tout ça. Je vais sauver le mariage de Maggy, parce qu’elle est géniale et qu’elle mérite d’être heureuse.
Moi ? C’est Cassie. Grande gueule, gaffeuse, mais prête à tout.Ce mariage aura lieu. Quoi qu’il advienne !

Pour se procurer "Tout va bien se passer", c'est ICI 

Et vous, chers lecteurs, qu'en avez-vous pensé ?
Bonne lecture,

sOnia

23 sept. 2017

"Les chroniques de Léa et de Stéphanie" - un blog à suivre



Chers lecteurs, 

Lundi 18 septembre à 19h20, le blog "Les chroniques de Léa et Stéphanie" a été officiellement lancé sous le regard impatient et émerveillé de Jean-Bruno Alexandre, Président de la maison d'édition "Les éditions abordables".  
"Les chroniques de Léa et Stéphanie" est un blog d'échange et de découverte avant tout. Il a été pensé et créé par Stéphanie, la rédactrice en chef du blog et du jeune Raphael, qualifié par mes soins de blogeur - metteur en scène
Ce n'est pas la première fois que je me rends chez "Les éditions abordables", où je suis accueillie comme si je faisais partie de la maison.


Là-bas, j'ai retrouvé quelques auteurs déjà croisés lors de précédentes soirées, dont Anne-Sophie LeBris - auteure "Le médaillon d'émeraude" (voir article) et une blogueuse extrêmement Ainègue Ariexiet - compte FB. Egalement, présente la blogueuse Alice Chesneau et les blogueurs, Manu Jacquot et Patrick Lacroix (qui ont assisté au lancement en simultané par téléphone). 
sympathique qui publie des interviews décalées d'auteurs indépendants ou encore inconnus du grand public :

Je vous invite vivement à découvrir ce blog, qui pour ma part, à une interface que j'adore. Organisé comme une maison, on s'y sent rapidement à l'aise. 
Evidemment, le blog est tout jeune, donc un peu de patience, d'ici quelques semaines, il contiendra plus d'éléments. 

Dans ce blog, nous pouvons découvrir, les derniers articles, les lectures, des interviews, des petits secrets de fabrication, comme entre autre, la sélection des manuscrits envoyés par le écrivains eux-même en quête d'être publiés : La sélection des manuscrits ou tapuscrits.

Chers lecteurs, chers écrivains, n'hésitez pas à découvrir la petite maison couleur cerise de "Les chroniques de Léa et Stéphanie".

Mais attention Jean-Bruno, c'est que je commence à m'y sentir à l'aise moi chez vous ! 

Bonne découverte, 
sOnia





16 sept. 2017

"Variations amoureuses" de Selen Itoka, des nouvelles croquantes à lire avec plaisir

Chers lecteurs,

Laissez-moi vous présenter Selen Itoka, auteure de nouvelles érotiques parues chez "Jai lu".

Je ne vous cache pas que dans un premier temps, j’ai été assez réticente lorsque Selen m’a présenté ses écrits. Pour une raison toute simple : je lis peu, voire jamais de nouvelles ou de romans érotiques. Certainement, à force de voir tous des romans dont les histoires et les couvertures se ressemblent. Lorsque j’ai fait part de mon inquiétude et de ma réticence par rapport à ça, cette dernière m’a fait part également de cette même constatation.  Et c’est de cette manière que Selen m’a séduite.

« Variations amoureuses », est un recueil de nouvelles dont chaque histoire vous emporte. Certes, la finalité reste la même, puisque le fil conducteur est l’érotisme, mais les histoires sont tellement réelles que l'on se laisse facilement emporter par la fougue et la passion de l'auteure. 

Chaque nouvelle est une rencontre, un vécu, un fantasme. Certaines sont drôles, d'autre tendres et émouvantes et chaque geste, chaque baiser, chaque instant sont déposé ça et là, sur le corps de l'autre comme de petites gouttes de pluie d'été. C'est ce que j'ai ressenti après chaque lecture. 

Pour ceux et celles qui souhaitent vibrer de plaisir sans tomber dans l'érotisme de masse, je vous conseille fortement de découvrir la plume de Selen Itoka.

Résumé de "Variations amoureuses" de Selen Itoka : 

Avec ce florilège de nouvelles, Selen Itoka nous invite à quelques variations sur le thème de l’érotisme : rencontres d’un soir, coup de foudre littéraire, passions secrètes, couples dont la flamme s’amenuise, star de la chanson aux secrets bien cachés… Personne n’échappe à sa plume tendre ou acérée, qui croque l’intimité de ceux qu’elle a croisés au détour d’une rue ou de son imagination !
Adieu pudeur, tabous, idées reçues. Les frontières se brouillent, les personnalités se révèlent. Le plaisir surgit là où on l’attend le moins, et le fantasme ne connaît aucune loi.
Rien qu’une fois, osez pousser les portes de l’interdit !

Pour se procurer le roman de nouvelles, c'est : ICI

Et vous, qu'en avez-vous pensé ?

Bonne découverte et bonne lecture,
sOnia

30 août 2017

SCRIBAY - un site complet et motivant !

Chers auteurs,

Vous aimez écrire ?
Vous aimez les challenges ?
Alors SCRIBAY est fait pour vous !


Mais Scribay, qu'est-ce que c'est ?

Scribay est un réseau d'auteurs sur lequel des écrivains en herbe ou confirmés peuvent écrire librement, proposer leurs œuvres, comparer les chapitres écrits ou en cours d'écriture, proposer ou relever des défis.
Scribay compte déjà plus de 13.000 membres !

Scribay, comment ça fonctionne ? 

Le site se compose en cinq parties :

Partie "Tableau de bord" - 
Cette partie regroupe votre programme d'écriture, par jour, par chapitre...
Une zone "entrainement" est aussi disponible pour titiller votre imagination car vous n'êtes pas obligé non plus d'en écrire des tonnes ou de vous lancer obligatoirement dans des longs écrits interminables.



Partie "Ecrire" 
Cette partie regroupe vos parcours sur Scribay en un clin d’œil (comme vous pourrez le voir, j'ai fait un test avec le premier chapitre de mon roman "La douleur des sentiments"), mais également vos défis relevés ou vous entraîner.



Ce qui est pratique avec cette fonction, c'est que Scribay calcule le nombre de phrases, les nombres de dialogue, le nombre de mots et la durée de lecture de chaque chapitre.
Il compare également ces données avec les données d'auteurs connus pour savoir si vous êtes dans la moyenne.






Vous pouvez ensuite, soit garder vos écrits pour vous, soit le publier sur le site afin que d'autres abonnés puissent vous lire et donner leurs avis.



Vous pouvez également vous entraîner avec ou sans contrainte.




Et cerise sur le gâteau, Scribay vous donne également quelques conseils. 


Partie "Défis" - 
Certains auteurs ou lecteurs de Scribay peuvent vous proposer de relever des défis d'écriture. Vous pouvez sélectionner au préalable le genre de texte que vous voulez écrire : humour, érotique, poésie, policier amour, fantaisie...
Ensuite, vous serez lu. Vous pouvez également proposer vous même des défis à relever.




Et les deux dernières parties "Echanger" et "Lire" 

Il faut tout de même préciser que le site est gratuit mais propose une offre payante : Scribay Premium, qui fournit une formation et des outils pour écrire son premier roman !

*** *** *** ***
Alors...


Vous l'aurez compris, Scribay est un site complet et surtout sans pression. C'est un excellent outil de travail lorsque les auteurs veulent de la lisibilité sur leurs écrits en cours.

Je pense l'utiliser pour parfaire mon second roman afin de le rendre plus construit, mais je ne le publierai pas sur le site, il sera utilisé comme un véritable outil complémentaire.

Je remercie Arnaud, qui s'est présenté comme étant l'un des fondateurs de Scribay -" une plateforme dédiée à l'écriture, la progression et l'échange entre auteurs" - de m'avoir contactée.

Et vous chers auteurs, avez-vous testé Scribay ?
Qu'en pensez-vous ?
Pour en savoir plus, cliquez : ICI


A très vite,
sOnia

Tentés ? Cliquez sur le logo ! 



20 août 2017

Deux lectrices passionnées pour les 1 an de "Les marchés de l'auto-édition"

Chers lecteurs,

Alors que "Les marchés de l'auto-édition" fête ses 1 an, je vous invite à découvrir l'interview de deux lectrices passionnées.

Leur particularité ?
Elles ne lisent que des auteurs indépendants.

Poussée par ma curiosité, j'ai voulu en savoir plus sur elles.

J'ai rencontré Nora et Mady au salon du livre 2017, puis lors de mon premier marché de l'auto-édition créé par Fateah. Ces deux femmes sympathiques et dynamiques n'ont pas hésité une seule seconde à répondre à quelques questions.

Nora , travaille au Galeries Lafayette, rayon linge de maison de luxe et vit en région parisienne avec son compagnon Paulo depuis 17 ans et Tao, leur teckel tout mignon. Elle aime les voyages, la musique et la lecture bien sûr !
Quant à Mady, elle est psychomotricienne et vit également en région parisienne. Elle aime le dessin,  les félins, les légendes celtes et l'Irlande. Créative et curieuse, elle apprend le langage des signes, le shiatsu, le yoga... bref, vous l'aurez compris, Mady est très curieuse.

Mady, Nora, depuis quand lisez-vous des auteurs auto-édités ?

Mady : Je lis des romans auto-édités depuis Noël 2015, date à laquelle j’ai reçu eu ma liseuse.

Nora : Je lis des romans auto-édités depuis décembre 2015 et surtout depuis que j'ai changé de liseuse et acheté une Kindle. Le tout premier roman auto-édité que j'ai lu était "le Couloir des Âmes" de Julie Jkr.

Pourquoi avez-vous décidé de lire principalement des auto-édités ?

Nora,avec ses trouvailles du jour
Mady : Les avis Twitter et ceux de Nora m'ont donnés envie de lire ces livres et découvrir de nouveaux auteurs.

Nora : C’est la possibilité de pouvoir être en contact direct, via les réseaux sociaux, avec ces auteurs. Quand j'ai découvert Julie Jkr, je l'ai suivie sur Twitter, on a discuté puis nos sommes devenues amies sur FB. J'ai continué de découvrir de nombreux autres auteurs par la suite, je me suis même fais quelques bons amis, avec lesquels je discute presque chaque jour.

Comment faites-vous vos choix ? Etes-vous plus attentives aux couvertures par exemple ?

Mady : Je dirais la couverture, le résumé et l'auteur si je l'ai déjà lu.

Nora : Je fais mon choix souvent en regardant la couverture. Je feuillette les listes sur Amazon, par catégorie, selon mes envies, et quand un roman m'attire, je lis la 4ème de couverture et je décide de l'acheter ou pas. Et bien sûr, il y a certains auteurs que je connais et j'attends toujours avec impatience la sortie de leurs prochains romans.

Quel genre de roman lisez-vous ?

Mady :Je lis un peu de tout... chicklist, feelgood, terreur, policier, science fiction... à partir du moment où j'accroche au style d’écriture.

Nora : Je lis presque de tout : romance, fantasy, thriller, comédie. Ma préférence allant à la bit-lit. Je suis surtout passionnée par les vampires, autres sorcières et loups-garous.

Nora et Mady,
Les 2 inséparables

Vous préférez lire sur supports numériques ou sur format papier ?

Mady : Lorsque je suis à l’extérieur, je préfère lire sur liseuse car elle se glisse facilement dans le sac et je garde les formats papiers pour les lire à la maison.

Nora : Je lis sur une liseuse, depuis 5 ans, je crois ! Je n’ai plus de place dans la bibliothèque et livres sont beaucoup trop lourds dans le sac à main, sans parler du dilemme quand je pars en vacances ; mes valises ne sont pas assez grandes. Je n'ai jamais regretté mon choix et ne lis presque plus de format papier.

Lisez-vous encore des romans édités par des maisons classiques ?

Mady : Oui, je me laisse encore tenter par les rayons de ma librairie. 

Nora : Oui, je lis encore des romans issus de l'édition classique. Surtout les jeunes maisons d'éditions, avec des auteurs qui sont peu connus du grand public.


Quel livre avez-vous aimé/préféré ou lequel vous a le plus marqué ?

Mady : Je dirai l'histoire d’Elen Keller qui a influencé mes choix professionnels.

Nora : J'ai coutume de dire que « Ça » de Stephen King est mon livre préféré. En tout cas, c’est celui qui m'a le plus marquée.
Dans l'auto édition, je pense que mon préféré reste à ce jour "La vie rayée" de Sacha Stellie ; une auteure que j'affectionne tout particulièrement et que j'ai eu la chance de rencontrer en de nombreuses occasions.

Combien de livres d'auto-édités avez-vous dans votre bibliothèque ou votre liseuse ?

Mady : Je dois avoir 129 romans sur la liseuse et 75 dans ma bibliothèque si je ne me trompe pas.

Nora : J’en ai plus de 400 ! Et presque autant dans ma wish liste ! Je ne sais pas si j'arriverai à tout lire avant la fin de mes jours ! Et j'ai la chance d'avoir un bon nombre de romans dédicacés !

Quand lisez-vous en général ?

Mady : Je lis dans le train pendant mon trajet qui mène sur mon lieu de travail et le soir dans mon lit. Mais aussi dans les salles d'attente, pendant les vacances. Un peu partout finalement et surtout quand j'ai du temps.

Nora : Je lis principalement dans les transports, pendant ma pause déjeuner (si toutefois j'ai la chance de déjeuner seule). Parfois le soir dans mon lit avant de dormir. Et pendant les vacances, j'adore lire allongée sur un transat, à l'ombre, pendant de longues heures !

Quand et comment avez-vous fait la connaissance de Fateah, fondatrice des Marchés de l'auto-édition" ?

Mady : C'est Nora qui me l’a présentée. C’était lors d'un marché de l'auto édition en novembre 2016.

Nora : Je crois que j'ai fait la connaissance de Fateah au printemps dernier, lorsque j'ai lu son roman "La palmeraie de Marrakech". On a commencé à discuter, puis elle a lancé les désormais célèbres marchés de l'auto-édition à Maison Alfort. J'ai loupé la 1ère édition parce que j'étais en vacances, mais depuis je n'en n'ai loupé aucun ! Je dois dire que c'est une grande chance d'avoir rencontré Fateah ! C'est une femme extraordinaire, pleine de gentillesse et de bonne humeur ! On sent malgré tout qu'elle cache de vieilles blessures derrière sa gouaille et ses éclats de rire. C’est une chance de passer de bons moments à ses côtés. C’est le rayon de soleil qui illumine les journées.


*** *** ***

Si vous souhaitez rencontrer nos deux inséparables lectrices, n'hésitez pas à venir aux 1 an de "Les marchés de l'auto-édition".

Chers écrivains, si vous souhaitez en savoir plus, (re)découvrez l'article consacré à "Les marchés de l'auto-édition" : ICI

Fateah & moi
"Les marchés de l'auto-édition"


11 août 2017

"Laffaire Bella Rosa" de Monia Boubaker dans sa version éditée !

Chers lecteurs,

Quelle émotion pour moi de (re)découvrir le premier roman de Monia Boubaker dans sa version éditée. 

Il y a quelques mois, Monia Boubaker était encore une jeune auteure auto-éditée et à force de persévérance, elle a décroché son premier contrat d'édition chez Numeriklivres (NL) mettant son roman en première ligne. Grande classe !

"L'affaire Belle Rosa" est le premier roman policier de Monia et je dois dire que c'est une belle réussite.
Mélina Corneille, pensant profiter de ses congés en Toscane, se retrouve plongée au cœur d'une enquête suite à la disparation d'une cliente de l’hôtel dans lequel elle se trouve. Poussée par sa curiosité, Mélina décide de mettre son grain de sel et de découvrir ce qu'il s'est passé. Elle se retrouvera confrontée à un enquêteur italien assez condescendant qui ne la prendra pas au sérieux.
Drôle et gourmande, Mélina est très attachante. Malgré son côté un peu rêveuse, elle est tenace et va au bout de son enquête. J'ai passé une excellent moment !

Mais j'ai entendu dire que Mélina Corneille reprendrait du service d'ici peu ! J'ai hâte...

Résumé de "L'affaire Bella Rosa - une enquête de Mélina Corneille" : 

Quoi de plus normal pour une épicurienne comme Mélina Corneille que de poser ses valises, le temps de vacances bien méritées, dans un hôtel perdu en plein cœur de la Toscane ? Entre vignes et champs d'oliviers, ce séjour s'annonçait des plus reposants. Seulement voilà, les choses ne vont pas tout à fait se passer comme prévu.
Curieuse et entêtée, parfois râleuse, Mélina, fille d'un ancien détective, ne peut résister à mettre son nez dans une étrange affaire : la mystérieuse disparition d'une cliente de l'hôtel, Annabelle. Mais entre le mari de la disparue qui ne semble pas savoir grand-chose de sa femme, des employés peu accueillants et un inspecteur italien quelque peu caricatural, Mélina Corneille n'aura pas la tâche facile.
Du mystère, du suspense et un brin d’humour. Avec cette première enquête qui met en scène une héroïne gourmande, ô combien attachante, Monia Boubaker nous offre un savoureux moment de lecture.

Pour se procurer le premier roman de Monia Boubaker : ICI

Et si vous voulez en savoir plus sur Monia Boubaker, découvrez vite l'interview consacrée à son univers : ICI

Bonne découverte et bonne lecture,
sOnia

10 août 2017

"Et j'ai choisi de vivre", l'excellent roman de Marilyse Trécourt


Chers lecteurs,


J'ai le plaisir de vous proposer en avant première le 5ème roman de Marilyse Trécourt, "Et j'ai choisi de vivre". 

Alors, je ne vous présente plus celle qui commence à devenir une habituée des "ChApitres de sOnia", dont vous trouverez les chroniques de ces 3 précédents roman : "Au-délà des apparences", "Otage de ma mémoire" et "L'ombre du papillon". 


Que dire de ce nouveau roman ?

Je dirai dans un premier temps, que ce roman est l'un de mes préférés avec "Otage de ma mémoire".
Marilyse nous plonge immédiatement dans l'histoire. Le ton est donné et nous savons tout de suite que le suspense sera à son comble. J'ai eu beaucoup de mal à le lâcher je dois dire.
J'aurais peut-être un petit bémol mais si je vous le dis, je vais briser le suspense.  

Mais au-delà de l'histoire en elle même, j'ai trouvé que la plume de Marilyse avait changé. Plus sûre, plus directe. Mais vous me direz, au bout du 5ème roman hein...

Ce que j'aime également dans son style, ce sont les dialogues qui sont bien menés. Ils sont justes et utiles. Lorsque certains auteurs traînent en longueur sur des sujets superflus, Marilyse, elle, sait à quel moment les informations sont à donner. 
En plus de cela, les personages sont vrais et sincières. Et c'est ce que je recherche également lorsque je lis un roman. J'aime pouvoir me dire que ça peut arriver à tout le monde. Ca a un côté rassurant et on se sent moins seuls. Alors je vous rassure, je n'ai jamais été dans la position d'Alice. 
Et petit coup de coeur personnel, coïncidence ou pas, mais la meilleure amie de la protagoniste d'appelle... Ha je ne vous en dis pas plus 😍.

Pour résumé, j'ai vraiment aimé "Et j'ai choisi de vivre".

Résumé de "Et j'ai choisi de vivre" de Marilyse Trécourt, 

« — Allô, pouvez-vous envoyer une ambulance ? C’est pour mon mari. Il… il est inconscient. » Alice et Maxime avaient un rêve : s’installer au Etats-Unis pour ouvrir une boulangerie en plein cœur de Manhattan. La vie les a exaucés, même au-delà de leurs espoirs. Jusqu’au jour où le cauchemar commence. Maxime est retrouvé inanimé, souffrant d’un traumatisme crânien. Que lui est-il arrivé ? Pourquoi Alice est-elle suspectée, alors qu’elle l’aime depuis leur premier regard ? Que cherche-t-elle à cacher, au péril de sa propre vie ? Une histoire qui sonde les secrets qui sommeillent au fond de nous, ceux que l’on ne se pardonne pas, ceux qui reviennent nous hanter alors qu’on les croyait enfouis dans les cendres du passé. Dans ce cinquième roman, Marilyse Trécourt conjugue suspense et émotions, amour et mensonges, sacrifices et culpabilité, tout en vous posant une question : et vous, avez-vous choisi de vivre ?

Pour se le procurer : ICI

Pour se procurer les autres romans : ICI

Et vous allez-vous l'aimer ?
Bonne découverte,

sOnia

3 août 2017

"Une pie parmi les paons - tome 1 Le paradoxe", premier roman de Madyline Rose

Couverture poche
Couverture numérique
Chers lecteurs,

J'ai connu Madyline Rose sur Facebook. Elle demandait alors des conseils pour la couverture de son premier roman "Une pie parmi les paons - tome 1 Le paradoxe". Intriguée, j'ai mis mon grain de sel et j'ai voté pour la couverture de droite (version poche), que je trouvais beaucoup plus aboutie pour ma part.
Au final, après lecture, je voterai plutôt pour la seconde couverture (celle de gauche qui est la version numérique).

Pourquoi ?  

Je dirais tout simplement parce que l'histoire et le style reflètent totalement les personnages qui se trouvent dans la gare. C'est frais et prenant. La plume de l'auteure est fluide et l'histoire se lit facilement. Le premier roman de Madyline peut être lu par tous. En revanche, ce que je regrette, moi qui suis fan des histoires qui se passent dans le Paris des années 40 (voire d'autres années aussi 😋), c'est que nous ne ressentons pas le fait que nous soyions dans une autre époque que celle d'aujourd'hui. 
Toutefois, je me suis attachée à Constance, l'héroïne et à son acolyte et lirai avec grand plaisir le tome 2.


Résumé de "Une pie parmi les paons - tome 1 Le paradoxe" de Madyline Rose

Paris, 1947.
Un accident de voiture aux causes obscures a effacé la mémoire de Constance, jeune photographe professionnelle.
Appelée à Paris deux ans plus tard pour couvrir un événement dans le milieu de la mode et de la joaillerie, elle va être confrontée à son passé.
Intrigues, faux-semblants,chassé-croisé amoureux font de ce roman une course effrénée à travers le monde à la recherche de sa vérité.
Pour se procurer le premier roman de Madyline, c'est ICI.

Et vous, l'avez-vous lu ?
Bonne découverte et excellente lecture,

sOnia

27 juil. 2017

"Ewa" de Matthieu Biasotto - un auteur auto-édité confirmé


Chers lecteurs,

Et si vous lisiez un excellent roman cet été ? 

J'ai passé quelques soirées en compagnie d'Ewa et je ne regrette pas !
Ewa est une jeune fille très charmante mais à laquelle il ne vaut mieux pas s'attacher, surtout si on a des choses à cacher...

J'ai eu envie de découvrir l'un des nombreux romans de Matthieu Biasotto juste en regardant la couverture. Je savais que j'allais tout de suite aimer son univers ; et pourtant, je lis peu de romans de ce genre. Ma seule crainte était d'avoir peur que l'histoire traîne trop en longueur avec des scènes de suspense interminables mais au contraire, nous sommes très vite plongés dans l'histoire et le dénouement. En plus, vu que j'ai un côté un peu sadique, j'ai été servie. 

Résumé de "Ewa" de Matthieu Biasotto,

Elle s’appelle Ewa. Elle est particulière. Elle ne doit jamais se regarder dans un miroir. Jamais. Son don étrange est une malédiction qu’elle ne maîtrise pas. Son passé est difficile à porter. Il lui est impossible de partager son secret. Elle ne peut faire confiance à personne.
Enfermée « pour son bien » à Miedzeska, dans une pension pour filles au cœur de la Pologne, Ewa survit entre humiliations et sévices. Elle serre les dents en rêvant d’évasion, mais personne ne s’échappe de cet internat.
Alors pourquoi des filles disparaissent-elles sans laisser de traces ? Que deviennent-elles ? Et surtout… qui sera la prochaine ? Ewa ne doit jamais céder à l’appel des miroirs, elle le sait. Elle a juré. Et si la vérité se cachait dans son reflet ?
Se procurer "Ewa" : ICI
"Persécutée" est la suite du roman "Ewa".

Le petit mot de l'auteur : 

Je suis un auteur indépendant, j’ai fait le choix d’être libre. Mon écriture est accessible, parfois poétique. Ma plume peut être dure, j’assume. Je vis de mes choix. J’écris pour être lu, pour me mettre à nu. J’écris pour être Moi. J’aime m’essayer à des genres différents. J’écris tout simplement pour me faire plaisir. J’adore travailler la tension. La vitesse. Le souci du détail. J’éprouve un plaisir étrange à échafauder de nouvelles histoires. Je jubile à l’idée de manipuler l’esprit, au moins un peu. Pour moi, la plume est un moyen de m’ouvrir et de me connecter au monde. D’entrer dans les vies, dans les foyers, dans les discussions et dans les cœurs tout en repoussant les limites de mon imaginaire. Il n’y pas de plus beau métier.
Bienvenue chez moi : http://www.matthieubiasotto.com

Se procurer l'un des dix romans de Matthieu Biasotto : ICI

Et vous, qu'en avez-vous pensé ?

Bonne découverte,
sOnia

7 juil. 2017

"Les chApitres de sOnia" passe ses journées les pieds dans l'eau !

Chers lecteurs,

"Les chApitres de sOnia" prend un peu de vacances et s'en va mettre ses pieds dans l'Océan quelques semaines, mais rassurez-vous, fin juillet, le blog sera de retour avec toujours des articles sur mes lectures, une interview de deux lectrices passionnées et peut-être un concours, on sait pas !

Mais en attendant, vous pouvez toujours retrouver

Mes nouvelles
pour des petites lectures sur le transat


"Petit guide pour futurs écrivains"
si vous souhaitez profiter de l'été pour vous lancer dans l'aventure



Et pour avoir quelques conseils en plus,
n'hésitez pas à vous abonner à
mon groupe Facebook : "Conseils entre auto-édités"



Ou vous pouvez aussi vous détendre avec 
"La douleur des sentiments"


Et pour ceux qui lisent en streaming, "La douleur des sentiments" est aussi disponible chez



Suivre mon blog sur les réseaux sociaux

 
Ou mon profil Facebook




Et toujours pour me contacter
Par mail  : sobookez@gmail.com 
Messenger Facebook ou Hangouts


Chers lecteurs, 
Je vous dis à très bientôt ! 
Des bisous, 
sOnia

3 juil. 2017

"Charlie, 17 ans : sous la vague de Charlie Hebdo" de Nina Frey


Chers lecteurs,

J'ai rencontré Nina Frey - auteure auto-éditée - dimanche 25 juin, lors d'un marché de l'auto-édition organisé par Fateah Issaad, que je ne vous présente plus maintenant

Dans un premier temps réticente à l'idée de me replonger dans l'horreur qui a bouleversé nos vies en janvier 2015 et après avoir discuté avec l'auteure sur les raisons de mon refus de base de lire un roman traitant sur les attentats en France, je me suis laissée tenter. Peut-être parce que du temps à passer, peut-être parce que j'étais prête. Je ne sais pas, mais après lecture, je suis heureuse d'avoir franchi le cap.

Pendant 165 pages, l'auteure nous replonge dans l'horreur des 3 jours qui ont marqué les esprits des français à jamais. Nous sommes le mercredi 7 janvier 2015. Charlie Hebdo n'est plus. Nous sommes dans la peau de Charlie et Sami, deux jeunes lycéens de 17 ans. Que se passe-t-il alors lorsque vous portez le prénom d'un journal satyrique ou que vous êtes musulman ? Entre moqueries et accusations gratuites, union et division. Tout est traité, tout est dit.

Chers lecteurs, avant tout, j'aimerais vous faire part de mon témoignage par rapport à ce que j'ai ressenti cette époque. Je m'en souviens comme si c'était hier...
Pendant ces trois jours et même au-delà, j'ai eu les épaules et le dos bloqués car je n'arrivais pas à exprimer ce que je ressentais au fond de moi sans cracher ma révolte et le fait que je n'arrivais pas non plus à exprimer le fait que je n'étais pas Charlie Hebdo. Je ne voulais pas être associée à ce journal ni marcher le dimanche d'après. Parce que nous étions une France faussement unie et qu'en réalité nous étions tous divisés ayant chacun nos propres pensées et accusations. Aujourd'hui, tout est clair dans ma tête pour en parler sereinement et sans l'appréhension d'être jugée ou incomprise. J'ai refusé de suivre la plupart des français - peut-être aussi parce qu'habituellement je me plie difficilement à ce qu'il faut faire - et je ne le regrette absolument pas sauf qu'aujourd'hui, je saurai en expliquer calmement les raisons. 
Et puis, toujours ces questions qui me taraudent : et si nous étions tous innocents et coupables à la fois ? Sommes-nous toujours ou encore Charlie plus de deux ans après ? Sommes nous vraiment ceux que nous étions en 2015 ? Et aujourd’hui, avons-nous peur de demain ? Nos enfants sont-ils déjà habitués à vivre avec des fous qui nous côtoient ? Et si demain n'existait plus ? 

La lecture de ce roman a été comme une délivrance intérieure. Je conseille donc ce roman à tout ceux qui comme moi, ont refusé ou n'étaient pas prêts à se replonger dans ce qui allait devenir au fil des mois et des années, un acte répétitif. 

Je tiens à souligner par ailleurs que ce roman à été primé
PRIX DU MEILLEUR ROMAN INDÉ 2017
COUP DE COEUR DE LA RÉDACTION - INDÉ AWARDS

Résumé de "Charlie, 17 ans : sous la vague de Charlie Hebdo" de Nina Frey :

« Je m'appelle Charlie. Oui. Je sais ce que vous vous dites. Exactement comme les 66 millions de français, et le bon milliard de nos soutiens à l'International. Je m'appelle Charlie, sauf que moi c'est pour de vrai. »
Charlie Legendre, a 17 ans. Elle n'a jamais compris pourquoi ses parents l'avaient appelée Charlie. Sauf que le 7 janvier 2015, son prénom se fait l'écho du drame qui vient de se produire. Sami Bensouda a 17 ans aussi, et l'évènement le plonge au coeur d'une société en quête d'elle même, et de ce "nous" rendu si fragile.
Alors, face aux réactions de leurs proches et amis, l'un comme l'autre ils vont tenter de faire face à la violence de l'instant, et à la question brûlante de l'"Après-Charlie"

Un passage qui m'a marquée : 

"Putain, personne n'a l'air de comprendre... Moi je détestais Charlie Hebdo, je détestais leurs caricatures, mais je ne peux pas le dire, je ne veux pas que ce soit mal interprété. Je défends la liberté d'expression merde, est-ce que c'est interdit de ne pas aimer ce qu'ils faisaient ? hein ?
"Et puis on a l'impression que tout le monde se réveille aujourd'hui ! Mais ils étaient où ces 10 dernières années, à soutenir Charlie peut-être ?!"
Pour vous procurer "Charlie, 17 ans : sous la vague de Charlie Hebdo" de Nina Frey : ICI

Chers lecteurs, bonne lecture et bonne découverte,
Je serai ravie de recueillir vos avis et témoignages sur les réseaux sociaux ou sur le blog directement,

Nina, je te remercie !
sOnia.

21 juin 2017

Gagnez "La douleur des sentiments" dédicacé pour fêter l'été !

Cher(e)s participantes et participants,

Découvrez qui a remporté
"La douleur des sentiments" dédicacé en format poche...



Bravo à Sandrine Pirlot ! 

Sandrine Pirlot, merci de me faire parvenir votre adresse postale en message privé Facebook (Les chapitres de Sonia) ou par mail : sobookez@gmail.com, afin que je puisse vous faire parvenir au plus vite votre roman de l'été. 

Merci à toutes et à tous pour votre participation et vos partages et tentez votre chance lors d'un prochain concours. 

Pour se procurer "La douleur des sentiments" en format poche ou en version numérique, c'est ICI.

~~~

Tirage au sort de l'été !

Chers amis, chers lecteurs, 

Pour fêter l'été, je mets en jeu mon roman "La douleur des sentiments" - format poche dédicacé.


Imaginez vous, allongé(e) sur le sable chaud, l'air doux caressant votre peau légèrement halée. "La douleur des sentiments" rangé dans votre sac de plage n'attend que vous. Vous le sortez, vous demandant si Nina fera les bons choix. Si Gabriela avouera enfin à son ami qu'elle l'aime depuis toujours. Si Vincent trouvera le courage pour enfin avouer à celle à qui il ment depuis plusieurs semaines, qu'il n'est pas celui qu'elle pense être.

Alors cette scène peut-être aussi jouée assis sur un banc, dans une forêt, sur un bateau ou dans un parc. Attablé(e) à une terrasse, allongé(e) sur une chaise longue, dans les bras de votre amoureux ou amoureuse... à vous de voir !

Comment faire ?

Il vous suffit juste de mettre un petit commentaire sur cet article ou alors d'indiquer votre nom ou celui de blog si vous en avez un. Je prends en compte également les commentaires qui sont inscrits sur Concours "fêtons été" de la page Facebook Les chApitres de sOnia.

Quand ?

Les inscriptions ont lieu uniquement mercredi 21 juin 2017 jusqu'à minuit.

Le déroulement...

Le tirage au sort aura lieu jeudi 22 juin 2017 dans la journée.

Le résultat ?

Sera communiqué sur les réseaux sociaux (facebook, Twitter, Instagram) et le blog dans la journée du 22 juin 2017.

L'heureux(e) gagnant(e) recevra alors "La douleur des sentiments" dédicacé en format poche. 

Mesdames, un roman sentimental pour vibrer cet été,
Messieurs, offrez ce roman qui vous fera passer de très bons moments...

Bonne chance à toutes et à toutes et n'hésitez pas à partager et propager l'information autour de vous.
sOnia

Résumé de "La douleur des sentiments" :
ICI


18 juin 2017

"Roue libre en kaléidoscope" de Sacha Stellie

Chers lecteurs,

Quelle surprise de découvrir la plume de Sacha Stellie, auteure auto-éditée. Cela faisait déjà plusieurs fois que j'entendais parler de ses romans, alors un beau matin, je me suis dit : et si je lisais son dernier roman, "Roue libre en Kaléidoscope" ?

Chose faite ! 
J'avoue avoir eu un véritable coup de cœur pour Marceau et Léopoldine.
Ces deux protagonistes ont chacun un passé ; à régler pour l'un et à retrouver pour l'autre.
Léopoldine est une jeune femme pétillante, drôle malgré elle et extrêmement attachante. Marceau, quant à lui, est plus discret, plus mystérieux avec un brin de violence intérieure. 
Sacha Stellie a une jolie plume fluide et agréable à lire. Elle arrive à nous embarquer dans une histoire absolument touchante car au delà du fait que Léopoldine soit un peu fofolle et qu'il y ait quelques pointes d'humour, ce roman, que je qualifierai de roman noir ou dramatique, nous plonge dans des passés sordides. Tout ce que j'aime !

Bref, j'ai adoré et je pense lire les autres !

Résumé de "Roue libre en kaléidoscope" de Sacha Stellie
Léopoldine a 27 ans, elle est actrice voix et vide. Depuis qu'elle a percuté un arbre, de plein fouet, son existence est une errance naïve d'un blanc translucide. 
Marceau a 34 ans, il est physicien et plein. Il suffoque dans une vie mal taillée pour lui, écrasé par ses souvenirs qui le ligotent et le condamnent à se courber.
Un petit matin de juin, leurs chemins se télescopent. Leurs tragédies s'imbriquent, leurs failles se complètent et leurs mal-être se répondent. 
Léopoldine et Marceau vont allier leurs désespérances et tout quitter en quête d'une vérité enfouie qui va bouleverser leurs destinés brinquebalantes. 
Mais toutes les vérités sont-elles bonnes à découvrir ? Et surtout à quel prix ?  
Ce roman est un voyage en roue libre et en kaléidoscope, de rencontres en bouleversements, de recherches en découvertes, de résurgences en règlements, sur fond de portraits psychologiques noirs.

Pour vous procurer "Roue libre en kaléidoscope", c'est ICI

Sacha Stellie est déjà l'auteure de deux autres romans : "La vie rayée" et "Le choix des tricheurs", disponible ICI.

Pour la petite histoire, j'aurai le plaisir de rencontrer Sacha lors d'une séance de dédicace à laquelle je participe également, ce dimanche 25 juin 2017 à Maisons Alfort (94)
Pour tout renseignement, cliquez ICI.

Et vous, l'avez vous lu ? Qu'en avez-vous pensé ?
Bonne découverte,
sOnia


6 juin 2017

Ma nouvelle "Le train de 7h34" est en finale !

 

Chers amis, 
Chers lecteurs,

J'ai besoin de vos votes  ! 

Ma nouvelle "Le train de 7h34" est en finale du "Grand prix du court" organisé par Short Edition.

Pour soutenir cette histoire, il vous suffit juste de cliquer sur le lien et de voter.
C'est simple, rapide et ça fait plaisir 💃💃💃💃💃

Vous pouvez également inviter vos amis à faire de même,
plus on partage et plus on vote ! 

Merci beaucoup,
sOnia

Ça fait plus de trente ans que je travaille à la gare de Gif-sur-Yvette et j'en ai vu passer des gens. J'y ai même connu ma femme. Elle s'appelle Yvette. C'est une drôle de coïncidence non ? Je l'ai rencontrée alors qu'elle attendait le RER. Il faisait froid ce jour-là et je ne sais pour quelle raison, le train avait eu du retard. Je m’en souviens comme si c’était hier. 
Pour voter (et lire la suite), il faut 


Vous avez jusqu'au 21 JUIN 2017, 11 heures

"Deux vies - La vie de château/la vie de banlieue" de Fat Issaad

Chers lecteurs,

Il y a de cela quelques temps, je vous avais parlé de Fat Issaad, organisatrice du groupe Facebook "Les marchés de l'auto-édition". 

Mais aujourd'hui, je vous parle de son roman "Deux vies - La vie de château/la vie de banlieue". 
Fat nous plonge sans retenue ni barrière dans les vies trépidantes de Walter, châtelain et Fanny, au caractère bien trempé vivant quant à elle en banlieue. 
Les dialogues sont rythmés et écrits sans filet ni fioriture. On reconnait bien la patte de Fat !
Ecrit sans chapitre par choix, nous voilà plongés dans un tourbillon de différence culturelle et de niveau de vie où le vouvoiement perdure malgré une attirance et un rapprochement significatif... mais je ne vous en dis pas plus. 

Résumé de "Deux vies - La vie de château/la vie de banlieue" de Fat Issaad

'En écrivant « Deux vies », Fat fait se rencontrer deux mondes : l'un pauvre et modeste, l'autre riche et exubérant. Deux mondes qui s'entrechoquent dans des échanges tantôt ange, tantôt démon, et qui emmènent les personnages vers le chemin de la découverte de leurs envies, de leurs attentes et de leur cœur. Cette histoire est inspirée du modèle de Jane Austen. Walter et Fanny démontrent que même si les temps ont changé, les difficultés restent les mêmes ! L'amour triomphera-t-il à nouveau?

Pour se le procurer : ICI

(Re)découvrez l'article consacré au groupe Facebook "Les marchés de l'auto-édition" : ICI

Bonne découverte et bonne lecture,
sOnia

16 mai 2017

"Mémorial tour" de Chris Simon

Chers lecteurs,

Habituellement, il m'en faut beaucoup pour être choquée ou déroutée mais là, je dois saluer la performance de l'auteure.
Tout au long de ces 146 pages, Chris Simon nous emporte dans ce voyage totalement délirant et improbable de nos jours.
Elle nous replonge dans les ténèbres, nous rappelle que cette horreur a existé et nous renvoie à la barbarie et la folie humaine.

C'est époustouflant, déroutant, dérangeant mais je pense qu'il fallait l'écrire et pour cela un grand merci Chris Simon ! 

Je tiens également à souligner que cet ouvrage a été élu lauréat par le jury Amazon Kindle au Salon du Livre 2016.

Résumé du "Mémorial tour" de Chris Simon

Le devoir de mémoire nous protège-t-il contre la barbarie ? Un couple sans histoire part en voyage organisé, une surprise que fait Patrice à sa femme Hélène. Un matin, deux hommes viennent les chercher. Dans le véhicule qui les emmène jusqu’au lieu de départ, ils font la connaissance d’un couple plus jeune. Après l'enregistrement, le couple attend sur un quai avec quelques centaines d’autres voyageurs alors que les organisateurs ont disparu... Le train entre en gare, les couples restent muets devant l'arrivée des wagons à bestiaux… Le voyage dans les ténèbres ne fait que commencer… 

Suivez l'auteur sur son site/blog : ICI ou sur Facebook : ICI

Et vous l'avez-vous lu ?
Qu'en avez-vous pensé ?

Bonne lecture et bonne découverte,
sOnia

10 mai 2017

Interview de Tia Cotant, jeune auteure de 11 ans, auto-publiée

Chers lecteurs,

Tia Cotant, jeune auteure auto-publiée de 11 ans, a accepté de répondre à quelques questions la concernant. Curieuse de savoir qui se cachait derrière le roman illustré "La bibliothèque magique", j'ai voulu en savoir plus sur celle qui côtoie Blanche-Neige et Anne Frank. 

Tia, c'est à toi ! 

Tia, qui es-tu ? 

J’ai 11 ans, je suis actuellement en classe de 5ème avec un an d’avance. J’ai deux petits frères : Liam qui a 8 ans et Even 4ans. Je vis dans une petite ville « Le Beausset », qui ressemble à un village. Je fais du Qhan Ki Dao, qui est un sport de combat vietnamien. Je fais également du théatre au collège. J’ai un petit chat « Calie » qui a 2 ans.
J’aime étudier et être la première de la classe. Je suis très timide avec les personnes que je ne connais pas.
J’aime la nature, les voyages, les musées.

Depuis quand écris-tu ? 

J’écris depuis toute petite, au début, je créais des livres pour mes petits frères sur les thèmes qu’ils aimaient. J’écrivais également de petits poèmes. En avril 2016, un jour où j’avais permanence et que je m’ennuyais, j’ai ouvert mon manuel de français et commencé un sujet de rédaction pour passer le temps. Lorsque je suis rentrée à la maison, j’ai eu envie de continuer à écrire, sans raison, juste pour écrire. Une fois terminé, j’ai demandé à ma mère s’il était possible d’en faire un livre. Nous ne sommes pas de ce monde-là, nous n’y connaissions rien. A force de recherche, ma mère a découvert l’autoédition. Nous avons donc fait imprimer mon manuscrit par une plateforme d’impression à la demande. J’ai présenté mon premier roman lors de la nuit du livre de Bormes les mimosas en août 2016. Le public m’a encouragé à continuer l’écriture. J’ai donc écrit « La bibliothèque magique » et nous nous sommes lancées dans la diffusion de ce roman pour qu’il n’y est pas seulement l’entourage qui puisse en profiter.

Pourquoi avoir choisi Blanche Neige et Anne Frank pour ton premier roman ? D'où viennent tes idées ? 

J’adore lire, je suis une dévoreuse de livres. J’affectionne tout particulièrement les livres fantastiques, les contes revisités. J’ai lu tous les tomes  du « pays des contes » de Chris Colfer. J’aime aussi énormément les histoires retraçant la vie des juifs lors de la seconde guerre mondiale. J’ai lu "Un sac de billes", "Mon ami Frédéric", "J’ai 15 ans et je ne veux pas mourir", "Le journal d’Anne Frank", et bien d’autres. Je trouvais que le personnage d’Anne correspondait parfaitement avec mon histoire, elle a pratiquement le même âge qu’Amandine, elle aime écrire, beaucoup de choses les ont rapprochées.  Je pioche mes idées dans les nombreux livres que j’ai lu, je dois en être à un millier. Je me sers aussi de ma vie, ma personnalité.

Quand et comment écris-tu ? 

J’écris lorsque j’ai le temps, lorsque j’en ai envie. Je ne me force pas, car je veux que cela reste un plaisir. Le soir avant de me coucher et surtout pendant les vacances ou les week-end lorsque je n’ai pas trop de devoir. La plupart du temps, je m’installe dans le salon devant l’ordinateur avec ma mère, je lui dicte et elle tape. J’écris également sur un petit cahier, installée sur la banquette de ma chambre.

As-tu eu plus de facilités pour écrire ton 2ème roman ou au contraire, cela a-t-il été plus simple ?

J’ai trouvé cela plus simple d’écrire le tome 2, car j’étais déjà imprégnée de ce personnage et de l’histoire. J’avais déjà pleins d’idées en tête lorsque j’ai fini le premier tome. J’ai voulu mettre encore plus de ma personnalité dedans.

Comment vois-tu la suite ?

Je ne me vois pas être écrivaine, ni célèbre, par contre, j’ai vraiment encore envie d’écrire, j’aime cela, cela me fait du bien.

As-tu d'autres rêves ou d'autres passions ? 

J’aimerai trouver un éditeur et être publiée sur Cultura. Je souhaiterais devenir soigneuse animalière et par-dessus tout aller en Angleterre pour visiter le musée Harry Potter, étant une véritable fan. J’aimerais aussi pouvoir visiter la maison où Anne Frank a vécu. Je suis également passionnée de mythologie et c’est pour cela que j’ai participé à l’émission « petits génies » qui a été diffusée en décembre 2016 sur M6. Je souhaitais pouvoir répondre à un questionnaire sur ce thème. J’ai lu énormément de livre dessus, que cela soit les Percy Jackson,  les héros de l’olympe, ainsi que les standards comme Arianne, Hercule, Thésée, …

~~~~~~~~

Vous l'aurez compris, Tia ne compte pas en rester là. Elle a des projets et des désirs et c'est à vous, lecteurs et/ou vos enfants, de faire en sorte qu'elle soit lue et reconnue pour son talent.

Et vous, avez-vous lu "La bibliothèque magique" ? non ? Alors c'est par ici : ICI

Et pour les petits curieux, (re)découvrez l'article sur son premier tome : ICI

Bonne découverte et excellente lecture,
sOnia

9 mai 2017

"Lovely planète" de Mirelle HDB,

Chers lecteurs,

Voici un livre qui fait du bien !

J'ai rencontré Mirelle lors "Des marchés de l'auto-édition" créé par Fateah Issada. Nous avons vite lié connaissance et par la même occasion j'ai ainsi pu découvrir sa plume et son univers riche et palpitant. On ressent dans son écriture et à travers son roman, qu'elle a eu envie de rassembler les gens autour du même sujet : le droit à la réflexion et au bonheur.

L'histoire se passe à Paris, à Québec, à Berlin ou en Inde. Les personnages, écorchés vifs pour la plupart, sont très attachants. On peut parfois s'y retrouver. Tout au long de ce fil rouge qui rassemble le monde, Mirelle arrive à nous faire réfléchir. Alors on se pose, ici ou là, et on pense à nous, à nos choix, à nos vies.
C'est un roman coloré et qui fait du bien.

Pour la petite histoire, Mirelle m'a gracieusement invitée à la séance de dédicace qu'elle a organisée en avril. Et je dois que j'ai passé un excellent moment en sa compagnie.
Merci Mirelle et au plaisir de se revoir lors de nouvelles séances !

Résumé de "Lovely planète" de Mirelle HDB: 

Qu’est-ce qui unit une ado enragée, un clochard Sans Désir Fixe, un entrepreneur névrosé ou encore une mère de famille prisonnière de son quotidien ? Tous ont eu entre les mains la sagesse venue d’Inde : le livre de Wakanda-Adhita. Il se passe comme un témoin au delà des frontières. Il est le déclencheur d’une vie meilleure. Des personnages flamboyants se croisent dans un univers multicolore où tout est permis.

Pour se procurer "Lovely planète", c'est ICI

Et vous qu'en avez-vous pensé ?
Bonne découverte et bonne lecture,

sOnia

8 mai 2017

"Le médaillon d'émeraude" d'Anne Sophie Le Bris

Chers lecteurs,

Si vous voulez du romanesque et de l'aventure, je vous conseille vivement de découvrir le roman historique d'Anne Sophie Le Bris. J'ai rencontré Anne Sophie en séance de dédicace au Salon du Livre. Nous avons vite sympathisé et avons échangé nos expériences concernant l'écriture et la publication.

Le plume d'Anne Sophie est très agréable, les personnages sont attachants mais vu que Emma doit cacher sa véritable identité, j'ai parfois été déstabilisée. Cela dit, j'ai eu beaucoup de plaisir à le lire. C'est romantique à souhait. Il y a de la passion et de l'amour avec un grand A.

Résumé du "Médaillon d'émeraude" d'Anne Sophie Le Bris,

Avril 1650, Emma doit fuir Bordeaux. Déguisée en mousse, elle embarque pour les Indes Occidentales afin d'échapper à une mort certaine et pour avoir une chance de rejoindre Londres. Parviendra-t elle à dissimuler sa véritable identité, malgré les sentiments qu'elle éprouve pour le Capitaine Spencer…

Pour se procurer "Le médaillon d'émeraude", c'est ICI

Info de dernière minute : je me suis laissée entendre dire que la couverture avait été dessinée par l'auteure elle même, mais je ne vous ai rien dit... Grande classe Madame !

Et vous, l'avez-vous lu ?
Bonne lecture et bonne découvert,

sOnia

4 mai 2017

Tia Cotant, 11 ans, auto-publie son premier roman.

Chers lecteurs,

Je souhaiterais vous présenter Tia Cotant, une jeune auteure de 11 ans qui a auto-publié son premier roman. Oui vous avez bien lu, 11 ans seulement !
"La bibliothèque magique" est un roman de 84 pages. Les illustrations qui accompagnent le textes ont été réalisés par sa maman.

Je dois dire que j'ai été surprise et impressionnée par la plume de Tia. On sent une maturité dans ses écrits et dans les sujets traités, c'est incroyable. Avec une imagination débordante et un brin d'humour, Tia se met en tête de sauver Blanche Neige et  l'instant d'après rentre dans la vie d'Anne Frank, qu'elle veut rassurer et épauler, jusqu'à ce terrible voyage qui la mènera aux portes de l'Enfer.

Résumé de "La bibliothèque magique" de Tia Cotant : 

Amandine, 13 ans, se rend dans sa bibliothèque préférée pour faire un exposé sur la bibliothèque d'Alexandrie. c'est alors qu'elle va faire une découverte surprenante: elle peut voyager à l'intérieur des livres. Suivez ses aventures dans divers romans et laissez-vous porter par la magie ...
Si vous avez des enfants, n'hésitez pas ! Ils vont adorés Tia.

Si vous souhaitez lire "La bibliothèque magique" de Tia Cotant, c'est par ICI

Pour information, Tia sortira son 2ème roman d'ici fin mai.

En vous, qu'en avez-vous pensé ?
Bonne découverte et bonne lecture,

sOnia


Tous les textes, nouvelles, articles, chroniques, photos et guides sont la propriété du blog "Les chApitres de sOnia".
Tous ces écrits et photos sont le fruit d'un long travail, c'est pourquoi je vous demanderai de ne pas les copier ni de les diffuser sans mon accord préalable.