Mes inspirations



Après avoir terminé la lecture mon énième roman, je me suis levée un matin en me faisant cette réflexion :
« J’ai adoré, mais il manque quelque chose ! ».

Je me suis assise alors sur le canapé, songeuse, une tasse de café à la main en me demandant pourquoi dans tous les bouquins que je lisais, il manquait toujours une scène, une phrase, un geste, ce quelque chose qui me faisait regretter d’avoir terminer l’histoire avec un léger goût de frustration.

Je me suis dit :
« Et pourquoi tu n’écrirais pas LE roman que tu aimerais lire ? »
Interloquée par cette pensée, mon autre moi a répondu sans que je puisse prendre le contrôle :
« C’est vrai ! Et puis, cela fait des années que tu écris sans que personne ne le sache réellement. Il serait peut-être temps d’écrire pour être enfin lue par tous ».

Alors je me suis installée devant mon pc. Je l’ai regardé, puis je l’ai allumé et j’ai réfléchi.
  
Tic, tac, tic, tac… Dix minutes se sont écoulées…

Tel un pianiste juste avant de jouer, j’ai positionné mes doigts au-dessus du clavier et d’un coup, les mots ont noirci la page blanche. Puis je me suis arrêtée insatisfaite. Il fallait avant tout que je construise l’histoire que j’aurais aimé lire et ainsi faire vivre les protagonistes et les différents personnages comme je l’entendais.

Alors je suis sortie de chez moi pour avoir les idées plus claires.
Idée excellente !
On n'imagine pas assez ce qu'un objet, un geste, une posture, un train qui passe peuvent créer dans l'imaginaire d'un esprit qui divague en permanence.

Et au final, c'est en fixant une simple feuille jaunie par l'automne que l’histoire m’est venue. Ne me demandez pas pourquoi ni comment, c'est comme ça. Elle m’est tombée dessus comme une évidence.
L’histoire prenait enfin forme.

De là tout s'est enchaîné, j'ai commencé par écrire plusieurs débuts et plusieurs fins. Les personnages ont été façonnés au fur et à mesure de mes recherches et de mon inspiration. Ils sont nés de mon imagination, mais, si vous cherchez bien, ils existent en chacun de nous et autour de nous. Ils nous ressemblent. Ils sont nos sœurs, nos frères, nos voisins, nos amis. Si, si cherchez bien... Vous avez bien un ami qui lit des BD de Super Héros ou une tante qui mange des pâtisseries au goût improbables.

Vous voyez... Je vous vois réfléchir…
Qu'est-ce que je disais !

Pendant plusieurs jours, plusieurs semaines, j’ai regardé autour de moi, j’ai longuement observé les gens, les gestes des uns et des autres. Je les ai entendus pour ne pas dire écoutés.

Petits conseils :

Si vous écrivez et qu’un jour vous êtes en manque d’inspiration : prenez le métro ou le bus.
Faites vos courses, allez boire un verre aux alentours de 18h, ou déjeunez à une terrasse de café.
Prenez le temps de lever les yeux et d’observer autour de vous.
Regardez les films autrement, regardez-les avec votre cœur et vos émotions.
Écoutez les chansons avec une autre oreille. Faites attention aux mélodies, aux paroles.
Notez, écrivez, enregistrez… ne laissez rien au hasard et n’oubliez pas : aucune idée n’est à jeter.
Après trois années de doutes, d’attente, d’écriture, de réécriture, de critiques constructives, le roman est fin prêt !

Il raconte la vie, l’amour, la tendresse, l’émotion, la tristesse, la trahison le tout saupoudré de désir et… d’érotisme.

Mesdames, je suis fière de vous présenter mon premier roman La douleur des sentiments, qui je l’espère vous fera vibrer.

Messieurs, pour savoir enfin ce qu’il se passe dans la tête des filles, je vous souhaite une bonne lecture !

So... lisez,



Tous les textes, nouvelles, articles, chroniques, photos et guides sont la propriété du blog "Les chApitres de sOnia".
Tous ces écrits et photos sont le fruit d'un long travail, c'est pourquoi je vous demanderai de ne pas les copier ni de les diffuser sans mon accord préalable. 














Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Tous les textes, nouvelles, articles, chroniques, photos et guides sont la propriété du blog "Les chApitres de sOnia".
Tous ces écrits et photos sont le fruit d'un long travail, c'est pourquoi je vous demanderai de ne pas les copier ni de les diffuser sans mon accord préalable.