Rechercher dans ce blog

31 oct. 2015

Quand le Musée d'Orsay expose la splendeur et la misère...

Jusqu'au 17 janvier 2016
Chers lecteurs,

Il y a quinze jours, je suis allée à l'exposition "Splendeurs et misères" au Musée d'Orsay.
Afin de me plonger au cœur de cet univers fascinant et dérangeant, j'ai cassé ma tirelire pour m'offrir une visité guidée et commentée. J'ai pu ainsi en apprendre plus sur les peintres de l'époque et me trouver devant des objets ayant appartenus aux prostituées.

Orsay s'est inspiré du roman de Balzac "Splendeurs et misères des courtisanes" pour nous faire voyager à travers le temps. Après les expositions "Crimes & châtiments" et "Sade", le Musée ose une nouvelle fois aborder un thème particulier. 

27 oct. 2015

Article paru chez "Univers Livresques" concernant "Accords parfaits"

Chers lecteurs,

Une fois de plus, Emeline et Maryline, les deux sympathiques blogueuses de "Univers Livresques" ont pris le temps de me lire. Elles se sont attaquées cette fois-ci à ma nouvelle érotique "Accords parfaits", dont voici les avis :

Emeline :

"Accords Parfaits" est très léger et soft, ce qui est très appréciable. Une histoire bien menée avec une petite intrigue qui nous prend haleine. 
Maryline :
L'histoire de ces 2 personnages est très belle, très électrique, très sensuelle.
Lire la suite...


Et en ce 27 octobre, j'en profite pour souhaiter une bonne fête à Emeline !

Merci les filles !
sOnia

26 oct. 2015

Article paru chez "Sariah Lit" pour "La douleur des sentiments

Chers lecteurs,

Octobre continue sous un bon signe !

Je souhaiterais vous présenter dans un premier temps le blog de Sariah'Lit. C'est un blog très sympathique, je dois dire, tenu par une férue de lecture (elle lit entre 25 et 30 livres par mois !) et où le besoin de dévorer les livres est devenu presque une quête ! 
Sur ce blog, nous pouvons découvrir, en plus des nombreux articles consacrés aux romans lus, une partie dédiée aux auteurs francophones où voici ce qui est dit...


Chaque mois, vous êtes de nombreux auteurs à me contacter pour me faire découvrir vos ouvrages. En auto-édition, dans une petite maison d'édition ou cherchant une maison d'édition. Je ne peux malheureusement pas répondre favorablement à chaque mail pour lire et chroniquer les titres. Mais, souhaitant donner de la visibilité à ces auteurs qui méritent d'être connus, je vous propose de faire un article une fois par mois ou tous les quinze jours pour présenter vos ouvrages, dans un premier temps.
Dans un deuxième temps, j'aimerais pouvoir proposer la lecture numérique de ces titres pour être chroniqués sur le blog par un lecteur sélectionné. 
Si vous aussi vous souhaitez proposer votre roman, vos nouvelles ou vos écrits, c'est : ICI 

Mais revenons à l'article consacré à mon roman ! 


Article réalisé par Violaine pour le blog "Sariah'Lit" :
"Contrairement à d'autres histoires plus "crues", celle-ci a une trame intéressante car elle fait appel à des sentiments variés (amour, haine, amitié, douleur). On comprend rapidement que Nina aura du mal à choisir car la vie est faite ainsi, de petits malentendus peuvent parfois bouleverser une vie entière.
Je suis contente d'avoir lu ce livre car il est plaisant. Je remercie Sariah'Lit de m'avoir permis de participer à son projet pour découvrir de jolis auteurs."
Bonne découverte et à très bientôt,
sOnia

25 oct. 2015

"Les chApitres de sOnia" fête ses un an : résultat du tirage au sort !

jOyeux Anniversaire mon blOg  

Chers lecteurs,

Nous y voilà !
Pour fêter la première année de mon blog et de la sortie de mon premier roman, un tirage au sort avait été organisé.
Le résultat est enfin rendu !

Mais n'attendons plus, découvrons qui a gagné
"La douleur des sentiments" dédicacé... 


 



FÉLICITATIONS A
CHENICHEN LUNE 

qui recevra "La douleur des sentiments" dédicacé dans les jours qui viennent.

J'ai une pensée pour les autres participants qui n'ont malheureusement pas gagné. Mais ce n'est que partie remise : qui sait peut-être qu'à Noël, il y aura un autre tirage au sort d'organisé !

Le tirage au sort "maison" a été effectué le 25 octobre 2015



Pour acheter le roman c'est

24 oct. 2015

Article paru chez "Les Chroniques de Celeste" pour "La douleur des sentiments

Chers lecteurs,

Ce mois d'octobre continue d'égayer mes journées !

Voici un article paru sur le blog "Les chroniques de Céleste" tenu par 5 chroniqueuses : Est22, Clolo3942, Ratcompteuse, Evalya et Miayart.

Ces charmantes demoiselles ont accepté de se lire et découvrir "La douleur des sentiments" dont voici le compte rendu de Cloclo3942 :
"Deux histoires, deux livres, deux amours".
"Sincèrement, je vous le conseille ce roman, il se lit vite et vous allez passer un très bon moment."
Lire la suite :  ICI

Vous trouverez sur ce blog très coloré, des chroniques, des coups de coeur, des quiz, des sondages et beaucoup de petites choses.

Merci à l'équipe "Les chroniques de Céleste" et bon vent,

sOnia

16 oct. 2015

"Les chApitres de sOnia" fête ses un an et organise son premier tirage au sort !

jOyeux Anniversaire mon blOg  

Chers lecteurs,

Quelle émotion de se rendre compte que cela fait maintenant 1 an que je tiens ce blog et un an que "La douleur des sentiments" est sorti en version numérique.


Alors quoi de mieux pour fêter l’événement ?
Un jeu concours ? Non...
Une réduction sur le prix de mon roman ? Non...
Une obligation de liker ma page sur Facebook ou de me suivre sur Twitter ? Non plus !

Je vous sens nerveux et impatients. Vous êtes prêts ?


Gagnez "La douleur des sentiments" dédicacé
en participant au tirage au sort !

Comment faire ?

Il vous suffit juste de mettre un petit commentaire sur cet article ou alors d'indiquer votre nom ou celui de blog si vous en avez un.
De cette façon, cela me permettra de vous contacter par mail pour confirmer votre participation. Et si vous le souhaitez, vous pouvez toujours vous abonner au blog ! Ca sera chose faite :)

Quand ?

L'opération commence aujourd'hui et se termine vendredi 23 octobre 2015 minuit.

Le déroulement...

Le tirage au sort aura lieu dimanche 25 octobre 2015 dans la journée.

Le résultat ?

Sera communiqué sur les réseaux sociaux, le blog et par mail dans la soirée du dimanche 25 octobre 2015.

L'heureux(e) gagnant(e) recevra "La douleur des sentiments" dédicacé en format poche dans les jours qui suivront le résultat final.

Ca vous tente ?
Que risquez-vous ? Au pire, de participer et de découvrir mon blog et au mieux de gagner !

Bonne chance à tous !
sOnia

Résumé de "La douleur des sentiments" :

Le tirage au sort aura lieu le dimanche 25 octobre 2015

Découvrez qui a remporté le tirage au sort : ICI


15 oct. 2015

"Un soir de décembre" de Delphine de Vigan

Chers lecteurs, 

J'ai mis quelque temps à écrire cet article concernant ce roman car j'ai été, je dois le dire très partagée. 

"Un soir décembre" est un roman qui ne m'a pas laissée indifférente et dans un même temps, je pense l'oublier (malheureusement) rapidement. 

J'ai beaucoup aimé la façon d'amener l'histoire. Les mots sont forts, l'émotion est là, les questionnements, les doutes, la souffrance, le silence, l'amour impossible, le tiraillement entre deux vies. Le roman est coupé par le quotidien de Matthieu et les lettres de Sara qui sont déchirantes et énigmatiques. 
Bref, les ingrédients qui m'emportent habituellement. Sauf que... sauf que, le manque de dialogues et le manque d'échanges entre les protagonistes ont fait que je suis restée sur ma faim. J'aurai aussi aimé une fin plus percutante, une fin plus dramatique, plus osée. L'histoire se termine et point final. 

Pourtant j'aime les romans qui racontent une histoire même la plus commune mais dans celui-ci, il manquait de la vie. Il manquait de la fougue, du déchirement, des pourquoi, des comment. J'ai trouvé, après coup, que les personnages manquaient de caractères forts ; certainement par choix de l'auteure.

Cela dit, cela reste tout même un bon roman ! 

Résumé de "Un soir de décembre" :
Quarante-cinq ans, une femme, deux enfants, une vie confortable, et soudain l'envie d'écrire, le premier roman, le succès, les lettres d'admirateurs... Parmi ces lettres, celles de Sara, empreintes d'une passion ancienne qu'il croyait avoir oubliée. Et qui va tout bouleverser. Au creux du désir, l'écriture suit la trajectoire de la mémoire, violente, instinctive, et trompeuse.
Delphine de Vigan est entre autre l'auteure de "No et moi" et "Rien ne s'oppose à la nuit".

"Un soir de décembre" c'est : ICI

Et vous, qu'en avez-vous pensé ?

Bonne découverte,
sOnia

J'oubliais ! j'ai retenu, en plus de quelques très bon passages, ces quelques mots qui me parlent :
"Un livre n’est jamais fini. Même imprimé, il continue à vivre, comme un organisme autonome, appelle les ratures, les précisions, il souffre de ses amputations, il attend réparation. Un livre est comme un amour blessé, lacunaire, il contient en lui ce qu’il aurait pu être et qu’il n’a pas été, cet impossible retour en arrière, ce qu’on aurait dû dire, ce qu’on aurait dû taire, il porte en lui la douleur d’avoir été abandonné."
Extrait du roman « Un soir de décembre » de Delphine de Vigan

12 oct. 2015

Concours de roman "Femme actuelle 2016" - 9ème édition

ChrOniques d'Auteure

PRIX FEMME ACTUELLE 2016


Pour la 9ème année, "Les nouveaux auteurs" en partenariat avec le célèbre magazine "Femme Actuelle" lance une nouvelle fois son concours. 

Vous avez écrit un roman qui n'a jamais été édité et est ni en cours de publication ? (les romans autoédités en numérique ou publiés à compte d'auteur sont toutefois autorisés sous certaines conditions). Votre manuscrit fait plus de 350.000 signes (espaces compris) ? 

Tentez votre chance ! Vous avez jusqu'au 30 octobre 2015 pour faire parvenir votre manuscrit. 

Qui sait ? vous devienvrez peut-être le nouveau Best Seller ! 

Pour en savoir plus sur le règlement et les conditions : ICI

Bonne chance et souvenez-vous que vous ne perdez rien à participer.

sOnia








6 oct. 2015

Défi lancé par "Focus Littérature", relevé et gagné !

 Chers lecteurs,

Il y a de cela quelques semaines, le site "Focus Littérature" lançait son premier défi qui était de publier un article sur un roman sortit l'année de sa naissance (1975 pour ma part).

Voici le petit billet que j'avais fait à cette occasion dans la rubrique "ChrOniques d'Auteure" : ICI
Et le 06 octobre 2015... TADA ! 

Et voici l'article consacré au défi lancé par "Focus Littérature"
"Un Harlequin #1975 pour What's my age again ?"

Cliquez sur l'image pour aller sur le site


Cet article sera publié pendant 7 jours sur le site de "Focus Littérature",



Bonne lecture,
sOnia

5 oct. 2015

Article paru chez "Un fauteuil, un livre, un thé" concernant "La douleur des sentiments"

Chers lecteurs, 

Je vous invite à découvrir ce blog très sympathique tenu par Anna, une étudiante en biologie de 22 ans, passionnée de lecture. 

Elle a accepté sans hésitation de découvrir mon roman 'La douleur des sentiments" et d'en faire un article.
Dans son blog, on peut y découvrir ses chroniques, ses coups de cœur, le thé qu'elle boit et une PAL impressionnante ! 

Mais sans plus attendre, découvrez un extrait de son article concernant "La douleur des sentiments" : 

Habituellement, je ne suis pas vraiment adepte de la narration à la troisième personne. Mais dans ce roman, j'ai trouvé que le point de vue été parfait. Il permet d'en apprendre un peu plus sur chaque personnage que l'on rencontre au fil de la lecture. Ainsi, apprenant à les connaître petit à petit, on les apprécie d'autant plus. L'histoire est somme toute assez simple, mais réuni dans un seul récit deux histoires plutôt complémentaires.
Pour lire la suite ou le début c'est : ICI

Encore merci à Anna, pour ce bel article qui me va droit au cœur.


2 oct. 2015

"Croisière vers le bonheur" de Betty Neels - un Harlequin de 1975 pour "Focus Littérature"



Publié en 1975
Chers lecteurs,

Une fois n’est pas coutume ! Je vous invite à faire un bond dans le temps…

Pourquoi ce choix, pourquoi Harlequin de 1975 ? Par défi et par nostalgie. Je voulais plonger dans les lectures de l'époque de ma mère et comprendre pourquoi un tel phénomène autour de ces éditions. 

Laissez-moi vous présenter Croisière vers le bonheur de Betty Neels qui est un roman sentimental tiré de la collection blanche de la célèbre maison d’édition Harlequin — cette collection à la spécificité de se dérouler dans le milieu médical.

Ce roman est ce que l’on appelle véritablement un roman à l’eau de rose

Il raconte l’histoire de Margot, une jeune et belle infirmière de vingt-sept ans, célibataire et meilleure amie de Rimada. En voulant aider cette dernière à organiser son mariage secret, elle croise le chemin du beau et arrogant Docteur Adam de Wolff qui s’avère être le tuteur de celle qui doit épouser un tout jeune médecin inexpérimenté. De cette rencontre va naître une relation houleuse — et le terme est fort, entre le beau médecin/professeur, qui est de surcroit Baron et Margot, la jeune et jolie femme aux longs cheveux blonds et aux revenus, dirons-nous, plus modestes.
L’histoire se passe entre la grande et belle demeure de la cousine du baron et le bateau sur lequel se retrouvent les protagonistes.

Ce que l’on peut retenir de cette lecture est que les scènes sont rapidement écrites. Il n’y a pas de détail, l’auteur ne s’attarde pas sur les personnages ou les éléments qui ont construit la vie de chacun. Nous avons l’impression également que tout est écrit pour simplifier la vie des personnages : les gens sont riches, ils habitent dans de très belles demeurent et ont de gros moyens, ce qui éliment tout bonnement les complications à les faire voyager ou à les faire vivre dans des demeures plus modestes. La richesse est apparemment un détail. Tout est grandiose, tout est facile.

Bref, je suis assez déçue, car je pensais retrouver les lectures de mon adolescence. Je me souviens avoir lu (en cachette de ma mère) des romans de cette maison d’édition canadienne beaucoup plus prenants et passionnés que celui que je viens de terminer. Il a manqué de magie et d’émotion. Les personnages ne m’ont pas emportée, quant à l’histoire je pensais voyager un peu plus dans les cabines luxueuses du bateau, en vain.


En résumé, la question que je me pose surtout est :

Etait-ce les lectures de l’époque ? En plein milieu des années 70, année de la libération des mœurs, c’est tout ce que la littérature sentimentale avait à offrir à toutes ces femmes, à toutes ces ménagères Je ne sais pas. Dans tous les cas, je peux dire que j’ai fait mes armes en lisant tous les Harlequin de ma mère et je peux vous dire qu’à chaque fois, je m’endormais en rêvant du Prince Charmant. Mais ça, c’était à la fin des années 80. Et nous étions bien loin des nouvelles lectures dites sentimentales d'aujourd'hui.


Conclusion, en 40 ans, les histoires dans lesquelles se mêlent sentiments, amours, passions et sexes ont bien évolué et Dieu merci. Mais, car il y a toujours un mais, n’allons-nous pas trop loin ? À force de banaliser le sexe dans les romans, aurait-on perdu la magie de l’imaginaire, de l’amour ? Lorsqu’un bel inconnu pose ses lèvres sur celles de l’héroïne, faut-il toujours que les scènes se terminent par une scène érotique ? Et si nous essayions de recréer l’amour dans les romans… ?

Histoire d'amour impossible, trhiller, spicy, romanesque, polar, chick-list...
Cela dit, Harlequin a su évoluer au fil des années et des modes. 40 ans après, Harlequin est l'un des plus gros vendeurs de romans sentimentaux. La maison d’édition a réussi à attirer de plus en plus de lectrices en étoffant ainsi leurs collections. Tout le monde y trouve son compte et c’est un pur bonheur pour les lectrices de tous âges et pour tous les genres.

Bref, Harlequin étonne et détonne ! 

En savoir plus sur Harlequin : ICI


Article publié par « Les chApitres de sOnia » pour « Focus Littérature -  What’s my age again ? »
Règlement du challenge "Focus Littérature" : ICI


Tous les textes, nouvelles, articles, chroniques, photos et guides sont la propriété du blog "Les chApitres de sOnia".
Tous ces écrits et photos sont le fruit d'un long travail, c'est pourquoi je vous demanderai de ne pas les copier ni de les diffuser sans mon accord préalable.